mercredi 10 février 2021

 QUAND LE MYSTERE ME DEPASSE, JE ME LAISSE FAIRE

Fête de Notre Dame de Lourdes aujourd'hui. Aujourd'hui aussi, Evangile de la cananéenne (ou de la païenne syro-phénicienne) si éloignée du peuple juif de l'époque. J'y vois comme une correspondance : Décidément, dans ma foi, je ne mets pas la main sur le mystère, ni cet Evangile dérangeant (Mc 7 24-30), ni ce qui conduit les foules de tous ordres, dans ce lieu d'apparitions des Pyrénées, ni l'Immaculée Conception, ni, à vrai dire, le mystère de l'incarnation ...En moi, tout cela résiste et quand tout résiste c'est, sans doute, qu'il est temps que je me laisse faire...par ce qui me dépasse. C'est le sens du partage d'aujourd'hui méditer, contempler cette histoire "in-croyable" d'une jeune fille d'Israël et...vous connaissez la suite. Aujourd'hui, je me sens de ceux que tout dépasse et, aujourd'hui, c'est une étape de mon chemin de pèlerin...

Hubert Bourel



Aucun commentaire:

Publier un commentaire